VENTAVON
Hautes-Alpes
FRANCE

DECOUVRIR Histoire Patrimoine PeuplementVentaoio...BlasonObélisquePorte charretièrePortail du châteauSeigneurie de VentavonEglise Saint-LaurentChapelle ND de la PitiéChapelle du PrieuréBeaujeuFerme de BerthaudCanal de VentavonBeffroiOratoire St-RochCadran solaireMonument aux mortsFontaines & lavoirsPont du BeynonCentrale hydroélectrique du BeynonVidéos Patrimoine

PLAN du SITE

Mentions légales

Seigneurie de Ventavon
Seigneurie de ventavon

Ventavon faisait partie jadis d'un territoire appartenant au Comté de Forcalquier (1093 -1209).
Il fut cédé par la suite à la famille Moustiers.
On retiendra également les noms d'Agoult, de Morges, Clermont Chaste et Tournu (jusqu'en 1789) comme ascendants et successeurs à la seigneurie de Ventavon.




La Provence en 1125 divisée en comté
et marquisat de Provence et comté de Forcalquier.

 


Archives : Dessins des blasons
dont les couleurs se sont perdues avec le temps

 

Guillaume IV de Forcalquier (1150-1209) fait don à l’une de ses filles, le 5 juillet 1193, des châteaux de Ventavon, Upaix, Le Puget (Le Poët), Alamon (Monêtier-Allemont).

On retrouve dans le cartulaire de Berthaud que Dame Chauza cède aux moniales (chartreuses de Berthaud) en 1198 une condamine et des droits de pâturage à Ventavon, par une donation que confirmeront ses fils plus tard.

C'est du premier mariage de celle-ci avec Raimbaud II d'Agoult (+1178) que naîtront Béatrice et ses quatre frères ( Raimbaud III d'Agoult, Bertrand-Raimbaud, Guiran, Rostaing IV). Par la suite, elle épousera en deuxième noce Guillaume III d'Orange (+ca1203), ils auront un fils Raimbaud IV d'Orange (+1218).

C'est ce Raimbaud IV d'Orange qui,après son mariage avec Douce de Moustiers, va accorder à Anselme de Moustiers, son beau-père et père du futur Guillaume 1er de Moustiers, la seigneurerie de Ventavon, lui appartenant. Anselme retrouvait ainsi un fief, après avoir vu ses terres de Moustiers et de Riez confisquées, en 1125, par le Comte de Provence, en guise de représailles pour le soulèvement fomenté contre lui par son ancêtre et d'autres seigneurs. En effet Anselme est le dernier descendant d'une première maison de Moustiers. Son grand-père Guillaume (II) de Moustiers (1070-1125) avait effectivement été battu et tué au cours d'une guerre menée contre le Comte de Provence, Raimond Béranger 1er, ce qui avait entraîné la destruction par ce dernier du castellum du Coulet de Quinson, la confiscation des châteaux d'Ayguines, des Salles et de Saint-Jurs et, par la suite, des derniers biens d'Anselme de Moustiers Anselme eut un fils, Guillaume 1er de Moustiers (de Ventavon et d'Entrevennes) qui se maria avec Béatrice d'Agoult fille d'un premier mariage de Chauza avec Raimbaud II d'Agoult (+1178).

A la mort de Guillaume II, fils du précédent, les seigneuries de Ventavon et d'Entrevennes seront séparées et attribuées chacune à un de ses fils. Raymond garda Entrevennes et Guillaume III, Ventavon.

Guillaume III de Moustiers-Gaubert qui fut seigneur de Ventavon. Il donna une procuration à son fils, le damoiseau Bertrand, en 1312, pour vendre sa part de Moustiers au roi Robert.

....

- Charles de Moustiers, seigneur de 1541 à 1590.
- Sa fille Suzanne se marie avec Jacques l'Epine de Morges et il devient de ce fait seigneur de Ventavon.
- Jean Balthazard de Morges, seigneur de 1621 à 1660.
- François de Moustiers de Morges seigneur jusqu'en 1732.

- Sa soeur Claire de Morges se marie avec François Alphonse de Clermont Chaste (seigneur 1733).
- Charles Balthazard de Clermont Chaste (seigneur 1734)
- François Ferdinand de Clermont Chaste (seigneur de 1735 à 1745)

- Barthélémy Tournu, seigneur de 1745 à 1760
- Jean-Antoine de Pineval Tournu, seigneur de 1760 à 1780
- Gaspard Aloïs Edouard Tournu, seigneur de 1780 à 1789

 

 

Recherches historiques : Denis Buffet